• Ecrits du:

    Ecrits du:

    Mardi 14 mars 2017:

     

    Je suis au seuil de commencer ma 4 eme étape. Je me sens prete, motivée, ouverte d'esprit. Nous sommes tous impatients et nerveux, ca se voit, ca se sent. Nous sommes tous porter a faire et dire des conneries pour détendre l'atmosphere, car ce qui s'en vient, sera dur a vivre, tres tres dur.

     

    Je commence a intégrer une nouvelle facon d'etre et de vivre que je n'avais pas avant. Je me sens plus 'en phase' avec ce que je ressens et dans ma facon de penser.

     

    Avec mes deux Puissances Supérieures (mon papa et Dieu), je me sens plus sereine, plus forte, plus solide. Et je souhaite vraiment ne plus jamais revenir en arriere et vivre dans MON PRESENT.

                                           **************

                                                 (plus tard)

    Josiane, ma coloc de chambre est partie ce soir, en pleine tempete de neige, seule, en route vers sa misere. Il est clair qu'elle ne s'en sortira pas. Pis j'en pleure pour elle. J'ai pas été capable de lui tendre la main. J'ai encore trop peur de l'intimité avec une autre personne criss. J'ai pas pu aller vers elle pis parler avec. Et pas juste parce qu'elle dormait tout le temps!

     

    Oui je voulais changer de chambre, oui j'étais bin écoeurée d'arriver dans notre chambre, dans le noir complet pis le termostat a 28 degres, oui je me sentais frustrée et en colere de plus en plus contre elle mais j'ai jamais voulu qu'elle sen aille d'ici!!!!!

     

    On a tous essayer de l'intégré avec nous autres, dans notre groupe. Mais ca n'a pas marché pen toute. Josiane, c'est la planete juste en dehors de la notre. Elle gravitait autour de nous sans jamais approcher pis personne n'a pu l'attraper pis l'emmener vers nous.

     

    Elle a prit sa décision, c'est sa vie et je ne peux rien y faire mais c'est plus fort que moi, j'ai beaucoup de peine ce soir. La journée a été dure et épuisante émotionnellement pour tout le monde. Une 4 eme cé roff en tabarnak. On se promene tous la face a terre, en silence pas mal. On est dans nos bulles a revivrent ce qui nous a fait tellement de mal.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :